.

.

 

.

En 1849, seulement 7 années aprèsque les Anglais aient construit leur forteresse juste à côté de la baie qui est maintenant devenue le plus grand port de containeurs de l'Afrique, Durban, un voilier , le ‘Aliwal' sous la commande du Capitaine James Anderson, a presque heurté un récif inconnu. A cette , époque il n' y avait ni de cartes précises de cette côte ni une agence maritime officielle. Le Capitaine Anderson a écrit une lettre au journal naissant ‘The Natal Witness' le 14 janvier 1850 disant ceci -

‘Je présume que vous seriez intéressé d'être informer que vers 30 miles au sud de Port Natal (le nom original de la baie de Durban) et à 2 mile de la cote, j'ai observé un grand rocher ou un récif très dangereux de mon brigantin ‘Aliwal' .

Je ne trouve ce récif sur aucune carte ousur aucun almanach. J'espère que vous serez prêt à notifier tous les Capitaines de vaisseaux locales quand la possibilité se présente.'

Depuis ce temps, le récif s'appelle ‘Aliwal Shoal'.

En références géologiques, le récif est très jeune. Il n'y a que 80,000 années des que l'endroit consiste des dunes de sable. Les pluies torrentielles ont faire fondre les coquilles en carbonate de calcium qui cimentaient les dunes de sable en dune de roche. Avec le mouvement des plaques continentales, ces dunes sont descendues sous les vagues. Le déposition de sable et coquilles a continué et a créer un topographie massif, élabore et déchiqueté avec les couloires, les saillies et les caves. Les polypes de corail se formaient en colonies énormes sur cette base en grés et a attiré 1,200 espèces de poisson, de tortues de mer, des raies, des requins et des baleines.

Malgré les efforts du Capitaine Anderson, le récif de ‘Aliwal Shoal' a pris ses droits de passage !

Le 20 mai 1884, le bateau à vapeur ‘Nebo' de 2,000 tonnes, sur son première voyag de Sunderland, Angleterre à Durban, chargé d'un pont préfabriqué destiné à porter le nouveau chemin de fer au travers le fleuve d'Amanzimtoti, a heurté le récif et a coulé en 28 mètres d'eau.

Plus tard, le 11 août 1974, le transporteur Norvégien ‘Produce' de 15,000 tonnes a heurté dans ce même secteur de ‘northern pinnacle'. Le choc a déchiré la coque du bateau. Entendant les appels de détresse du ‘Produce', des pêcheurs sportifs de la région ont lancés leur bateaux en mer et ils avaient sauver tous les marins qui étaient abord le ‘Produce'.

La coque est resté sur le sable à 36 mètres mais le superstructure n'est qu'à seulement 12 mètres de la surface. L'épave est le domicile des plus grands Merous qui existe dans nos mers.

Aliwal Shoal est très réputé pour ses épaves et pour sa variété de coraux doux dans le monde entier. Pour les plongeurs, Aliwal Shoal représente le paradis- Des Requins

Requins que l'on peut y découvrir :-

Requins Taureaux Entre juin et novembre en grands nombres.

Requins Marteaux Halicorne Surtout à Ponta do Ouro ou on les trouve toute l'année mais depuis 2001, les Marteaux Halocorne sont revenus à Aliwal. Souvent on voit plusieurs juste en sous le surface mais les jeunes- jusqu'à 1.5 metres.

Requins Tigres  Très rare à voir en plongée normale mais 90% de succès lors de nos 'Plongées Requins Tigres' pendant notre été .

Requins Bouledogues  Encore pas souvent mais il y a un récif ou on les voit et à certains periodes, on les voit pendant nos 'Plongées Requins Tigres'.

Nos liens-Eine Webseite auf Deutsch--A website in English-- Safari a cheval dans les Reserves de Gibier--Pêche au Gros--Le Sardine Run

--Pêche au Jetski --Safari Pêche au Jetski --Pêche au Kayak --Deutsch Tauchsafari-- Chasse Sous-marine

Copyright © All Rights Reserved 2016 info@safaris-plongee-requins.com